Catégorie : Erreur d’aiguillage

Après les hommes en cuir : les propriétaires indélicats

      Suite à notre billet Hommes en cuirs, un ami nous envoie cette photo d’une affichette placardée dans l’ascenseur de son immeuble. Cette affichette invitant les fumeurs à ne pas jeter leurs mégots dans les parties communes (pollution, risque d’incendie, augmentation des charges…) avait subi,  griffonnés au stylo, des ajouts qui vont bien nous intéresser…        

Hommes en cuir et saucissons élevés en plein air

      Une marque de prêt-à-porter propose sur un site de vente en ligne des « Accessoires pour hommes en cuir ». Au lieu de se représenter des sacs, gants ou ceintures en cuir, notre esprit mal tourné imagine aussitôt une créature étrange – un homme en cuir.        

Ergotages

    En ces temps finissants de « primaire ouverte de la droite et du centre », nous aimerions « ergoter » sur l’une des règles présentées sur le site dédié, selon laquelle il suffit pour pouvoir voter, en plus d’être inscrit sur les listes électorales et de verser 2€ de frais de participation, de :    

pas de porte à vendre

  En passant devant la vitrine d’une ancienne mercerie, portant l’inscription « PAS DE PORTE A VENDRE » sur un papier scotché, MP s’étonne :  « Ben, ils ont jamais vendu de portes, ici, de toute façon ?! »      

« Y a jamais personne sur les rochers »

« Y a jamais personne sur les rochers » dit une petite fille en observant les gens qui se promènent (ou pêchent, méditent…) sur l’avancée de rochers  prolongeant la plage. Bizarrement, l’observation inverse – des rochers vides de toute présence humaine – aurait pu donner lieu à la même formulation.          

« iléoulelila ?! »

    Contexte : Dans le jardin, des adultes s’extasient sur un beau lilas en fleurs : – « Qu’il est beau le lilas ! » Parmi eux, un petit garçon de 4 ans s’énerve. Il ne voit rien, lui : – « Il est où le lit là ?! »