Des (in)compatibilités et (im)possibilités

 

« Toute absence devra être justifiée », précisent les règlements scolaires. Dans ce cadre, un document officiel incontestable est le bienvenu.

Ci-dessus, un spécimen récent reçu par un professeur de lycée.

Le professeur sourit, et nous aussi. Avec une question délicate qui se profile : quelle est la différence entre une potentielle compatibilité avec l’impossibilité de se rendre en cours, et une potentielle incompatibilité avec la possibilité de se rendre en cours ?

Question à laquelle, pour ce petit billet de fin d’année, nous nous permettons de laisser à nos lecteurs le soin de réfléchir…


Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Mai dit :

    Pour jouer à la devinette, mon avis est que c’est un faux. Les contradictions viendraient du fait que l’auteur a cherché à faire « comme un médecin écrirait » ou « comme on écrit pour faire mine que c’est un document officiel »; et que de son point de vue (donc du point de vue d’un lycéen), des mots longs et abstraits combinés de façon complexe donneraient l’impression recherchée.
    Merci à Bling d’exister et à l’année prochain !

  2. Goux dit :

    Personnellement, je dirais que la potentialité d’une possible incompatibilité compatible avec une volition probable d’une impossibilité potentielle rend la précise précision du message délicate.

    Mais ce n’est que mon avis !

  3. Nahuatyuc dit :

    Salut,

    Il me semble que ni l’une ni l’autre précisent le vrai état de l’étudiante et ne justifient vraiment pas si elle devrait être absente. La raison pour cela, est le mot « potentiel ». Peu importe quelle phrase on utilise, à mon avis, aucune n’est claire. Je comprends pourquoi le professeur a ri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.