Back to the future II

Affiche du film « Back to the Future II » (superretromania.com)

 

 

Après les (futurs) ex du dernier billet, un nouveau et singulier « Retour vers le futur ». Où nous sommes cette fois entraînées à la suite d’égyptologues français :

En Egypte, les crocodiles momifiés étaient chassés à l’état sauvage avant d’être embaumés, relèvent ce mois-ci des égyptologues français. (article de Libération du 02/11/2019)

 


 

« Chasser le crocodile momifié à l’état sauvage », ça fait sourire…

Et pourtant, « chasser le crocodile momifié », c’est (d’un certain point de vue !) plus simple que « rencontrer son ex » ; c’est plutôt (du même certain point de vue) comme « rencontrer son mari ».

 

Petit rappel : on a vu dans le dernier billet que si « rencontrer son mari » correspond à un raccourci simple  (valant pour  « rencontrer celui qui va devenir son mari »),  pour « rencontrer son ex » le raccourci est double (« rencontrer celui qui va devenir (son mari puis) son ex »).

Dans le cas du crocodile momifié, il s’agit comme avec le mari d’un raccourci simple : on chasse le crocodile qui va être momifié, comme on rencontre l’homme avec qui on va se marier1. Mais à ce raccourci-là, on est beaucoup moins habitué – d’où son nouveau piquant2. (Ou comme on dit : il ne faut pas vendre la momie du crocodile avant de l’avoir tué !)


  1. Tous ingrédients plus ou moins recombinables. Si on rencontre rarement son crocodile momifié, la chasse au mari est une activité qui a eu ses heures de gloire :

    Aussi les jeunes filles sont-elles incitées à « chasser le mari » en se faisant valoir sur le « marché du mariage » par leur beauté et leurs accomplishments, mais à se montrer prudentes sur le statut et l’assise financière de l’homme qui demandera leur main. (Article Wikipédia, Mariage dans les romans de Jane Austen)

    []

  2. Il faut avouer aussi que dans le cas du « crocodile momifié », le raccourci est d’autant plus déroutant que l’anticipation se joue au niveau d’un participe passé (momifié) qui aurait pu être placé ailleurs dans l’énoncé – ce qui n’est pas le cas avec le syntagme nominal mon mari. []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search