Trump et la novlangue

Crédit : Ralphdraw3 sur reddit.com (https://tinyurl.com/yclbkz98)

 

Dès l’investiture de Donald Trump, en janvier 2017, la notion de novlangue a été mise à l’honneur grâce aux fameux “faits alternatifs”, géniale invention de Kellyanne Conway, conseillère du président. Ces “faits alternatifs” ont suscité de nombreuses réactions dans les médias, stimulé la créativité des internautes à travers la propagation virale de mèmes humoristiques (dont nous donnons une illustration ci-contre1) … et fait bondir les ventes de 1984.

Dans une belle continuité, en août 2017, la direction du Département de l’Agriculture des États-Unis (USDA ) recommandait à ses employés d’éviter certains mots, et de les remplacer par d’autres, plus agréables aux oreilles gouvernementales climato-sceptiques. Dans un article du quotidien britannique The Guardian consacré à la révélation de cette censure, un encart (que nous reproduisons et traduisons ci-dessous) fait le résumé des à ne pas dire / à dire :

Il n’était pas absolument sûr, à ce moment-là, que de telles recommandations aient été dictées au plus haut niveau de l’état. Quelques mois plus tard cependant, en décembre 2017, d’autres injonctions lexicales apparaissent, directement attribuables cette fois à l’administration Trump. Ces dernières injonctions, divulguées par le quotidien américain The Washington Post, s’adressent au Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), principale agence de santé publique aux États-Unis, et consistent en l’interdiction de 7 mots dans les documents officiels :

vulnerable, entitlement, diversity, transgender, fetus, evidence-based, science-based

(vulnérable, droits2, diversité, transgenre, foetus, fondé sur des preuves, fondé sur la science)

La sidération fut immense. En appeler à Orwell s’imposait…

  1. Pour une étude linguistique des mèmes langagiers, nous renvoyons à un numéro de revue dirigé par Gautier, A. & Siouffi, G. : “Les mèmes langagiers. Propagation, figement, déformation.”, Travaux de Linguistique 73, 2016/2. []
  2. Au sens de “droits aux prestations / allocations / congés” etc. []
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search