Étiqueté : collocation

Erreurs minuscules, suite

  Dans le discours prononcé le 24 novembre dernier devant une France (re)confinée, le président Emmanuel Macron évoquait les contraintes de ce qui n’apparaissait pas exactement comme un prochain déconfinement : Des contraintes fortes demeureront toutefois durant cette période : les grands rassemblements seront interdits ainsi que tous les événements festifs dans les salles allouées.

De loin…

  Bises ou bisous de loin, je t’embrasse on vous embrasse de loin – on en est tous là… Voltaire le disait aussi, quoiqu’en d’autres circonstances, dans une lettre adressée à M. Helvétius, « [s]on illustre philosophe » : Que de choses j’aurais à vous dire, et que j’aurai de plaisir à vous ouvrir mon coeur et à lire dans le vôtre, si je ne meurs pas sans vous avoir embrassé ! Du moins...

Tôt ou tard

  « Longtemps, je me suis couché de bonne heure », annonçait le narrateur au seuil d’ À la recherche du temps perdu. Quand notre voisine, sur le pas de la porte, nous confie : « Je me suis couchée tard assez tôt »…      

Le projet de rupture qui occasionne la victoire

« je pense que toute candidature improvisée aujourd’hui à cinquante jours de l’élection présidentielle avec un projet qui ne serait pas un projet de rupture qui ne serait pas un projet au fond radical comme celui que j’ai proposé et qui a occasionné ma victoire à la primaire je pense que toutes ces candidatures conduiront à un échec » (François Fillon, Journal de 20h, France 2, 05/03/2017)  

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search